UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2018

Régénéré aujourd'hui

Je voudrais vous parler de régénération. Mon épouse m’a parlé d’un site intéressant : www.regenere.org

Je partage tout à fait le point de vue de Thierry selon lequel nous ne sommes pas programmés pour être malades. Ce sont nos dérèglements qui sont sources de tous nos maux, et eux seuls. Quand je dis « nos » dérèglements, j’entend les nôtres en propres, mais aussi tous ceux de l’humanité à laquelle nous sommes reliés ; tout et tous agissent sur nous.

Je m’intéresse d’autant plus à cette régénération que je suis allé au cinéma voir le film documentaire « Demain ». Dès aujourd’hui, des solutions existent pour une vie plus saine. Dès aujourd’hui, nous pouvons changer notre mode de vie, quitter toutes les distractions et les non-sens qui minent notre santé et l’avenir de la planète.

Ces deux sources me disent qu’aujourd’hui, par mon engagement personnel, je construit notre demain.

En théorie, cela semble simple. Dans les faits, il est très difficile de changer ses habitudes. Je me rends compte quotidiennement du nombre d’actions réalisées simplement par habitude, sans vraiment en prendre conscience, et à tous niveaux (alimentaires, rythme de sommeil, attitudes de travail ou relationnelles,…). Quand je faisait de l’assise corporelle, nous tâchions déjà de faire tous nos actes en pleine conscience, en commençant par de petits moments et de petits actes. Aujourd’hui, je m’efforce encore de développer cette attention, mais si je n’y prends garde, je retombe immanquablement dans les habitudes inconscientes. Et que dire si cette attention devait imprégner tous les moments de la journée ! La tâche est ardue !

Pourquoi cette inertie ? Pourquoi ne prenons nous pas tout de suite les bonnes habitudes ? C’est comme si les mauvaises s’imposaient à nous. Il faut dire que nous ne sommes pas aidés par la société de consommation. L’immense majorité des informations nous pousse dans le sens de la consommation, justement. Le but n’est pas le bien-être, mais le profit.

Je considère aujourd’hui que ma vie est plus derrière que devant ; j’en ai fait plus de la moitié. Conséquence ? Je peux arrêter de me tracasser pour demain. Je ne sais même pas si je serai encore en vie. C’est aujourd’hui que je vis. Quelle décision dois-je prendre aujourd’hui pour aller bien maintenant ? Question simple pour une réponse bien souvent tout aussi simple, mais qui est si difficile à tenir lorsqu’elle va à l’encontre d’une habitude ou d’un à priori…… pastedGraphic.png

Allons vers la guérison de notre vie. Amicalement. André.

Écrire un commentaire