UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vie privée / Ennemi d'État

Imprimer

Je viens de voir le film "Ennemi d'état" qui traite du sujet de la vie privée. J'avais déjà vu ce film que je trouve passionnant car traitant de toutes les technologies de pointes sur les écoute et le repérage. Mais au-delà des technologies, cela m'interpelle sur ce sujet brûlant : la vie privée ; d'autant plus qu'hier un ami se disait révolté d'être de plus en plus surveillé et atteint dans sa vie privée.

D'habitude, je dis : "Pourquoi faire tant de problème sur le secret de notre vie privée. Puisque je n'ai rien à cacher, que cela peut-il faire ?…"

Et maintenant que je creuse un peu plus loin, je me rends compte que cela me pose tout de même un sérieux problème.

Imaginons que je sois pisté en permanence, 24heures/24 et 7jours/7………!?!???!!!???? Oups !

Tout d'abord, je dois reconnaitre que je n'aurais pas réussi mon permis moto passé dernièrement, puisque juste avant la dernière épreuve, en roulant avec le moniteur, j'ai fait plusieurs infractions éliminatoires… et dont l'inspecteur n'a pas eu connaissance. Et depuis, il m'est déjà arrivé de commettre des infractions qui m'auraient coûté le permis… et pour lesquelles heureusement il n'y a eu personne pour me verbaliser. Bien sûr, tout cela était involontaire, mais tout de même !…

Et dans la gestion de mes affaires et de ma vie ? Aujourd'hui, force est bien d'avouer que tout n'est pas clean !!! Eh oui ! Je progresse un peu tous les jours ; cela s'améliore, mais non, tout n'est pas clean et je suis condamnable à plus d'un titre.

Si l'état et les forces de répressions étaient au courant de tous mes faits et gestes, je serais très probablement en prison.

La loi est bonne et sensée nous protéger, mais appliquée à la lettre, c'est la mort assurée, ou tout du moins la condamnation car heureusement la peine de mort est abolie !

Le droit à la vie privée est donc notre viatique, notre permis de vivre.

N'étant pas parfaits, sans notre vie privée, nous sommes morts !

Mais moi, André, je nous aime et j'ai aussi un autre point de vue que je vais développer dans une autre note……

Écrire un commentaire

Optionnel