UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2018

Chère liberté !

Chère liberté…… Très chère liberté qui nous coûte si cher !!!!

Nous ne pouvons nous unir à Dieu que libre.

Dieu ne pouvait pas faire sans notre liberté. S’unir à l’amour ne peut se faire que librement. Amour et liberté vont totalement de pair. Sans liberté, il ne peut y avoir d’amour véritable.

Et de là notre choix libre qui nous a détourné de Dieu. Qui nous a conduit à la souffrance. Qui nous a exclu du paradis. 

Dieu ne pouvait nous contraindre à l’amour, à l’aimer. Il pouvait bien sûr effacer sa créature. Mais non, il nous aime.

Alors, son plan ??…… Nous ramener à Lui, nous ramener à la vie, sans attenter à notre liberté. Cela peut prendre des années, des siècles, et même des millénaires, mais non, Il ne nous abandonnera pas. Il est Dieu et Il a prévu de nous faire confiance. Il sait que nous choisirons l’amour, que nous reviendrons à Lui.

  1. Pour ce faire, il nous a créé solidaires : si l’un pèche, les autres tombent avec et souffrent. Pas étonnant que nos enfants puissent connaitre la souffrance sans avoir péché. Ce n’est pas de la méchanceté, mais de la compassion. D’autant plus que — inversement — si l’un se relève et sort du péché, il entraîne aussi les autres pour les sortir du péché et de la souffrance. À nous de prendre nos responsabilités. L’humanité ne fait qu’un, bien que composée d’une multitude d’individus……
  2. Il met une limite à notre dépravation : la mort physique. Caïn a gravement péché en tuant son frère, mais Dieu ne l’a pas condamné irrémédiablement. « Le péché couche à ta porte ; à toi de le dominer. ». Cette parole est valable pour tous les humains. Et même si nous ne l’entendons pas, au bout de quelques années, nous sommes bien obligés de céder la place.
  3. Il fait entendre quelques règles fondamentales, prélude à l’amour. Pour ce faire, il se choisit des hommes et un peuple qu’Il initie. D’Abraham à Moïse, Il donne les fondements de la loi que devra suivre son peuple, Israël, afin d’être un exemple pour l’ensemble de l’humanité et préparer le berceau de sa venue.
  4. Il met son peuple en garde par les prophètes. « Si tu pèche, Je ne peux plus t’aider. Tu finis par être livré à toi-même et à tes pulsions qui te conduisent à ta ruine. Tu perds ta liberté. Écoute ma voix, Israël ! »
  5. Il vient nous parler personnellement et directement. Pour cela, il prend corps et vit une vie d’homme, comme tout un chacun, jusqu’au moment choisi pour annoncer la Bonne Nouvelle : « la loi de l’Amour est au-dessus de la loi juive. » Elle accompli cette dernière et la dépasse ; de plus, tous les hommes y sont conviés. « Va et ne pèche plus. » nous dit-il.
  6. À ceux qui entendent sa voix et qui se confient en son amour, il en fait des messager de sa Bonne Nouvelle. Tous les hommes sont appelés à délivrer des messages d’amour et de bienveillance. « Ô homme !! Écoute ma voix !! Je t’aime et je te veux du bien !! Viens à moi et je prendrai ton fardeau pour te délivrer !! Alors tu sera vraiment libre !! »

Commentaires

Bonjour,
Liberté, liberté chérie, qu'est-ce qu'il ne faut pas sacrifier pour te conquérir !
Avoir la paix, être joyeux et heureux en toute circonstance !
Ne plus s'arrêter aux mesquineries, méchancetés de certains à notre égard. Ne plus désirer l'inaccessible pour nous.
Aimer, patienter, s'améliorer jour après jour...
Sainte Patience, priez pour nous !
Agnès
P.S. : C'est vrai que Rome, Paris, Marseille, Lyon, Bordeaux... ne se sont pas fait en seul jour. Quant à la Terre promise, à la Jérusalem céleste, on est nombreux à l'attendre. Certains fomentent même des guerres pour la conquérir, ce qui est totalement stupide.

Écrit par : Agnès | 29/07/2018

Écrire un commentaire