UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Même combat

Imprimer

Je suis actuellement en vadrouille à Orléans pour l'anniversaire de la délivrance de la ville par Jeanne d'Arc. Avec le confinement, les commerces et les curiosités sont fermés. Il n'y a aucune animation, mais je me sens bien ici aujourd'hui. Je suis un peu chez moi.

J'ai pris une chambre chez l'habitant. C'est dans un appartement d'un jeune informaticien. Sur son rebord de fenêtre traîne un petit livret : "Dieu et les athées : même combat contre la religion" de Yohann Tourne Ed. Farel.

Je l'ai lu presque d'une traite et l'ai trouvé passionnant ! Très bien écrit et très facile à lire. J'aime beaucoup son analyse du combat contre les religiosités et donc contre la religion. Je m'y suis tout à fait retrouvé.

Mais si j'écris ce soir, après avoir lu ce livre, c'est parce que la conclusion ne me convient pas. 

À lire l'auteur, le combat sera jusqu'au bout et seul le retour de Jésus mettra un terme à la lutte, séparant les "bons" et les "mauvais".

Pour moi, cette vision est un échec de Dieu, et un échec des hommes. Pourquoi ne serions-nous pas capables de vivre, toutes et tous, de l'amour et par amour, aimant Dieu et son prochain ?… Moi, je suis sûr que oui. Viendra un temps où l'homme vaincra ses penchants mauvais et se tournera résolument vers la Vie avec un grand "V".

Pour la conclusion de ce petit livre, je supprimerais donc le premier paragraphe de la conclusion et je finirais ainsi :

"En attendant le jour du retour de Christ Jésus, nous avons encore bien des progrès à faire pour vaincre nos penchants négatifs, nos péchés. Mais que nous soyons athées, religieux, ou chrétiens authentiques et engagés, le seul moyen d'aller mieux, c'est de laisser notre Créateur nous guérir. La liberté est à portée de main. À nous de choisir le vraie vie, celle pour laquelle nous avons été créés."

Maranatha ; amicalement. André.

Écrire un commentaire

Optionnel