UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2018

Les loisirs

Hier soir, j’ai dû décrocher de toute activité pour me plonger un moment dans un film à la télévision. Pour moi, c’était l’expression d’un besoin du corps. Il ne peut être sollicité à s’activer continuellement. Il a besoin de moments de détente, de moment où il ne lui est plus demandé de produire. Si les jours de repos et les congés payés ont été instaurés, ce n’est pas sans raison. Il est bon de travailler. Il est bon de se reposer.

Tiens, cela me fait penser à une note que j’avais écrite sur ce sujet. Dieu a tout créé en six jours et s’est reposé le septième. Pour moi il est clair que son repos n’est qu’apparent.

Après avoir créé l’homme. Il lui a confié le soin de sa création. C’est à l’homme qu’appartient le destin de la création. Mais Dieu ne nous laisse pas pour autant sans soutien. Il continue à s’occuper de sa création. Il continue à nous appeler à une vie meilleure, à nous attirer pour nous unir à lui. Sans violence et sans nous contraindre, il nous amène à prendre le chemin de l’amour. Son travail n’est plus le même qu’en créant le monde. Son loisir est maintenant de nous conduire vers une pleine connaissance de lui.

J’ai discuté dernièrement avec une personne qui ne croit pas en Dieu mais qui m’a fait très bonne impression, tant ses propos étaient justes et empreint de sagesse. Il m’a bien éclairé sur divers sujets. Comme quoi la connaissance est offerte à tous et pas seulement à une élite ou à certaines personnes.

Ma soeur m’a aussi envoyé un texte intéressant :

« Bonjour ; Voici une pensée de Mikhaël Aïvanhov sur ce sujet :

« L’avenir est le plus souvent un objet de soucis pour les humains : ils se demandent s’ils ne vont pas manquer d’argent, s’ils auront de quoi manger, se loger, etc. Tellement pris par ces préoccupations, ils négligent des questions beaucoup plus importantes, commettent des fautes qu’ils devraient immédiatement réparer mais ne réparent pas, et comme tout cela s’accumule, le moment arrive où ils sont submergés, écrasés. Pour éviter de tomber dans cet engrenage, il est nécessaire de méditer la parole de Jésus : « Ne vous inquiétez pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. » Le lendemain aura soin de lui-même, cela signifie que si vous veillez chaque jour à ce que tout votre comportement soit impeccable, le lendemain apparaîtra automatiquement dégagé ; et vous serez disponible pour réaliser vos projets, tout en continuant à être vigilant pour ne rien laisser traîner. Ainsi, chaque jour nouveau vous trouvera libre, bien disposé, prêt à travailler, à étudier, à vous réjouir, et toute la vie prendra une couleur extraordinaire de bonheur et de bénédiction. C’est en veillant à tout régler aujourd’hui que vous vous préparez un bon lendemain. » »

 

Amicalement, Marie-Louise et André.

Commentaires

La question serait aussi : quel sens donner à ma vie et comment mieux privilégier le plus important pour moi. Comment mieux optimiser ma journée pour avoir une meilleure chance d'atteindre mes objectifs. Repos, travail, joie, créations, partages...
Chacun de nous a plusieurs talents, reste à trouver le moyen de les cultiver et d'en faire quelque chose.
"La question n’est pas de savoir si la vie a un sens, mais comment puis-je donner un sens à ma propre vie."
Dalaï-Lama

Écrit par : Sophie | 14/03/2018

Les commentaires sont fermés.