UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2016

Dieu prend-il des vacances ?

Dieu prend-il des vacances ?… Ou bien est-il toujours là présent pour nous ?…

Ce raisonnement temporel, à sa base, me semble faux. Dieu ne vit pas dans le temps. Il est la vie,… hors de toute notion de temps. En lui, ni fatigue, ni repos. Il est énergie et ne peut donc en manquer. Toujours agissant et toujours présent. Il nous attire à lui, pour nous unir à lui.

Ainsi donc, nous pouvons continuer à le prier en tout temps et à toute heure ; nous pouvons être sûr qu’il répondra sans tarder !!

Au commencement de toute action, il y a la demande :
sans demande, nous ne pouvons agir que par nous même, ce qui limite considérablement nos possibilités. Nous avons certes des capacité, mais elles n’ont leur utilité et leur efficacité maximales que sur le chemin que Dieu nous a préparé. Sans demande, il est fort possible que nous quittions ce chemin, perdant par ce fait même une partie de notre énergie à des actes et à des pensées secondaires qui auraient pu être évités.


Par une demande toute simple («quelle est ta volonté pour moi à cet instant»), nous nous ouvrons à l’instant présent. Nous entrons en sa présence qui est dans l’ici et le maintenant. Ce n’est pas se faire l’esclave de Dieu, mais entrer en lui, pour agir et penser comme lui. Agir et penser comme lui, c’est tout simplement aimer et ne faire que ce qui est bon. Qui ne rêve d’être bon et aimable ? C’est dans notre nature d’enfants de Dieu, créés à son image !

Ainsi, même après les vacances, submergés ou pas par les tracas quotidiens, appliquons-nous à nous recentrer sur l’essentiel : entrer dans l’intimité de Dieu ; lui faire une place dans notre coeur ; nous unir à lui. C’est là que se trouve notre véritable bonheur. Et c’est là aussi que se trouve notre véritable liberté.

Les commentaires sont fermés.