UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2016

Pourquoi Dieu crée l'homme libre (1ère partie)

Ce mois, je continue sur le thème de la liberté, tant il me parait important et complexe.

Comment un Dieu bon et aimant a-t-il pu créer un monde où l’on y rencontre tant de souffrances, d’injustice et de dérèglements ?………

Dans cette essai, je ne m’attacherai pas à justifier ou à argumenter, mais je vais plutôt tâcher de voir cette création des «yeux» mêmes de Dieu ; de se mettre dans sa «peau». Je serai peut-être un peu long, mais il me faut d’abord placer le «décor», mettre en scène ce plan de la création.

Alors commençons…

1- Tout d’abord,…… «Je suis Dieu»…… ; je suis bon ; je suis heureux ; j’ai tout ; rien ne m’est impossible ; personne ne me dois rien et je ne dois rien ; je ne suis pas seul et partage tout en Trinité ; j’ai toute connaissance ; je suis infini ; en un mots : «ÊTRE» me caractérise.

2- Ensuite,…… «Je veux que d’autres aient ce même bonheur de vie ; cette même plénitude parfaite ; qu’ils puissent «être»

3- Comment faire ?…… En créant d’autres Dieux !!

Mais ce n’est pas une mince affaire !… Déjà, je ne suis pas créé ; je suis Dieu ; Je suis. Alors, si je crée, ce ne peut pas être comme moi. «Je suis» est ma nature. L’incréé ne peut être créé… mais comme je le dis : «rien ne m’est impossible !»… Alors……

Alors, en fait, comme c’est ma vie qui est un bonheur, il suffirait que je puisse faire participer d’autres créatures à cette vie. Elle est mon Essence, Divine comme moi-même, et il suffit de trouver un réceptacle pouvant vivre de cette vie. Je vais créer une créature capable de devenir participante de ma Vie. Oui, voilà la solution !!

C’est ainsi que m’est venue l’idée de créer l’Homme. Un être qui a un commencement, mais qui renferme un germe d’éternité déposé en lui ; une âme qui est issue directement de mon essence. Ce sera un être qui vivra de la même vie que moi…
Et pour que cela fonctionne, il sera trinitaire, à mon image, c’est gage de bonheur… Et il aura forcément conscience de son existence… De plus, ma vie est Amour et il saura aimer comme j’aime… Oui, c’est cela que je veux. Un Homme avec un grand «H», qui soit comme moi, Dieu, Heureux et Aimant.

Ce n’est néanmoins pas une mince affaire. L’Amour nécessite une pleine et entière liberté d’adhésion. Pour aimer, on ne peut y être contraint. Aimer est un acte totalement gratuit ; il ne se marchande pas. L’Amour donne tout, sans rien attendre en retour. Il faut être Dieu, ou presque Dieu, pour comprendre ce qu’est un tel engagement. Et quand on aime, ce n’est même plus un engagement ; cela va de soi. C’est simplement la marque de l’amour.

Ainsi, le Père donne tout à son Fils, gratuitement. Le Fils donne tout au Père, tout aussi gratuitement. Et ce flux de circulation d’Amour est porté par l’Esprit qui reçoit tout du Père et tout du Fils, et le redonne aussi en totalité, toujours aussi gratuitement. Aucun ne réclame quoi que ce soit de l’autre……… et pourtant cet Amour circule depuis toujours, et toujours en totale liberté. C’est là la source intarissable du bonheur.

…… Il va falloir que l’Homme apprenne !!!!!!

Je ne peux pas lui imposer cette loi d’amour. Il doit l'accueillir librement……

Pour que l’Homme soit Trinitaire, je vais adjoindre un corps à son âme. Il pourra l’aimer. Dialoguer avec lui. Le chérir. Prendre soin de lui. Et celui-ci lui rendra bien des services. Il lui permettra de façonner la matière (la matière est issue de moi, Dieu). Par son corps, il façonnera la Création ! Ce n’est pas une mince affaire !! Façonner la création, c’est participer activement à la Création. Cela relève de Dieu ! Et pour que l’âme et le corps soient parfaitement unis, je leurs insufflerai mon propre Esprit. Cet Esprit d’Amour ! Oui, c’est comme cela que je conçois l’Homme. Un Dieu à part entière, vivant de Mon Esprit.

Mais il doit apprendre la loi de l’Amour. Cette loi, Saint Augustin l’a bien résumée : «Aime, et fais ce que tu veux !!»

C’est «ÉNORME» cette loi. Comment juger un acte fait par amour ?!?… Est-ce bien ?… Est-ce mal ?… Réponse : Il ne peut tout simplement pas être jugé. L’Amour n’est que Bien et dépasse tout jugement qui ne soit pas issu de l’Amour.

L’Homme doit apprendre qu’il ne peut juger ; il faut être Dieu pour cela. Il faut être Amour. L’homme n’est pas encore prêt. Je lui dis : «Ne prends pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, sinon tu mourras…» Le jugement apporte la mort s’il n’est pas illuminé, apaisé, par l’Amour.

…… À suivre……

Avec mon amitié. André.

Les commentaires sont fermés.