UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2013

la théorie du bonheur

Lors d'une soirée de partage en ACI, le débat a été très intéressant sur la situation inquiétante du monde politique actuel. À un moment donné, nous avons évoqué un phénomène qui a été mis à jour : la théorie du chaos.
 
Tout d'abord, essayons de mieux comprendre de quoi il s'agit. J'ai trouvé un site qui me semble relativement clair dans l'explication de ce phénomène complexe. Il donne la définition suivante :
En terme général, on dit d'un système qu'il est chaotique s'il est régi par des lois déterministes connues mais que son évolution échappe tout de même à toute prévision sur le long terme.
 
Et une explication un peu plus détaillée se trouve sur la page : http://just.loic.free.fr/index.php?page=hist
 
C'est un phénomène qui postule que le battement d'aile d'un papillon à une extrémité de la terre, peut provoquer un ouragan à l'autre extrémité de l'hémisphère…
 
Et moi, inversement, je postule que, si les papillons existent, c'est justement pour que le battement de leurs ailes viennent compenser les perturbations qui pourraient provoquer un chaos. Le monde que je vois n'est pas un chaos. Il est parfaite réglé et ordonné. Il obéit à des lois, sans en être totalement dépendant. C'est la théorie de la vie ; la théorie du bonheur. Tous existe et est réglé pour favoriser la vie, pour  apporter à l'homme le bonheur.
 
Jean Guitton et les frères Bogdanov ont très bien montré l'extraordinaire évolution de l'univers qui n'avait absolument aucune chance d'exister par hasard… Et qui pourtant existe… Ce ne peut donc être le fait du hasard ("Dieu et la science" chez Grasset).
 
Je préfère donc utiliser le terme de théorie du bonheur, où tout est créé et ordonné pour que la création puisse un jour connaitre le bonheur ; un bonheur éternel. Et pour arriver à cette conclusion, il n'y a qu'à scruter l'aspiration profonde de tout homme pour y découvrir que tous, nous aspirons au bonheur. À travers toutes nos maladresses, en fait nous recherchons le bonheur.
 
Dieu nous aime, et c'est le cadeau qu'il veut nous faire…

Commentaires

"... Impossible de trouver du bonheur si on ne sait pas qui on est et où on va. ..."
Stan Rougier

Écrit par : Stan Rougier | 02/02/2013

Pour moi, le bonheur c'est d'aimer et d'être aimée. Là, il y a une vrai circulation de vie. Qu'importe les circonstances, les occasions, ce qu'on a faire ou à ne pas faire. Mais je reconnais que de rester dans ce registre, m'est souvent difficile. Peut-être par peur des mauvaises rencontres, des imprévus... ?

Écrit par : une amoureuse de la vie | 03/02/2013

Le bonheur ne viendrait-il pas de surcroit quand on est à sa juste place et qu'on fait ce qu'on a à faire? Je pense qu'il ne faut en faire le but principal. Tout comme le plaisir qui y participe.

Écrit par : Sophie | 24/02/2013

Très juste ! Le bonheur et la paix sont les conséquences d'une vie juste ; à sa juste place.

Écrit par : auteur du blog | 12/04/2013

Les commentaires sont fermés.