UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2011

Intériorité

Je vous joins un texte sur l'intériorité.

Entrer en soi-même, permet de se voir tel que l'on est, avec ses beautés, mais aussi avec ses laideurs. C'est là que j'ai pu approcher le mystère de la Création, la beauté de notre destinée, et par là même la beauté et la grandeur de ma tâche, donnant sens à ma vie ; mais aussi, dans le même espace, j'y ai aussi découvert la face sombre de mon existence, combien je suis faible et même mauvais. Oui, n'ayons pas peur des mots, je dis bien mauvais, capable du pire,... même si je n'ai pas fais ce pire.

Lorsque l'on se voit ainsi dans toute sa vérité, nous n'avons plus envie de juger les autres, que ce soit en bien ou en mal. Qu'est-ce qui fait que certains penchent du côté bien, et d'autres du côté mal ?... Je ne saurais le dire, mais surtout, je me garderais bien de juger ces personnes. Je garde ma lucidité sur les actes posés en bien ou en mal, mais les personnes, enfants de Dieu, ne sont pas pour moi à juger. D'une part, je n'ai pas la connaissance suffisante de tous les mécanismes ayant conduit telle personne à se comporter négativement, mais en plus, j'aurais certainement pu fais pire si je m'étais abandonné aux penchants mauvais qui m'habitent... et je ne saurais dire exactement pourquoi ma vie reste à ce jour relativement honorable ?!...

Entrons donc dans notre intériorité, visitons ce monde intérieur qui est la racine de notre identité propre, pour y découvrir le Chemin, la Vérité et la Vie qui nous habite. Il est alors plus facile de se connaître, puis de s'accepter, pour tendre à faire le bien de son mieux...

feillet-intériorité.pdf 

Commentaires

"Connais-toi toi-même." disait Socrate.
Une des sources du mal et de la souffrance, vient justement qu'il nous arrive de vouloir porter un masque, se mettre une carapace, pour éviter d'être confronté avec soi-même, se faire bien voir. Parce que c'est souvent douloureux, on n'est pas toujours au top de ce qu'on croit ou voudrait être, et qu'elle horreur si quelqu'un d'autre venait à s'en apercevoir. Et on voudrait aussi ressembler aux autres, ne pas trop se différencier, être à la mode, mission impossible quand on part sur cette voie. La vérité finit toujours par nous rattraper, par mille façons. Mais la meilleure façon de se libérer, d'être original et créatif, est encore et toujours de bien se connaître. Et là, on peut espérer être apprécié par certains.

Écrit par : Lilou | 20/03/2011

Les commentaires sont fermés.