UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2010

chair et esprit 4

Je poursuis sur ce sujet car je viens de lire un livre très profond sur le sujet : "Hymne de l'Univers" de Pierre Teilhard de Chardin. Et j'ai relu les commentaires des trois premières notes...

Tout d'abord, je reviens sur la note N°2 qui ne me convient pas lorsque je propose de remplacer "chair" par "matière". Non. Je crois qu'il faut conserver le mot "chair" dans ce qu'il a d'humain, avec un petit "h" ; et l'opposer à l'esprit dans ce qu'il a d'Humain, avec un grand "H".

Chair et Esprit ne sont que deux mots pour traduire l'orientation de nos pensées. Ce sont ces dernières qui font la différence.

"Le corps n'est qu'amour devenu matière !" a dit Gitta Mallatz, et j'adhère totalement à cette affirmation. J'ajoute que la matière n'est qu'amour.

Dans le livre cité ci-dessus, Pierre Teilhard de Chardin écrit : "...toute connaissance abstraite est de l'être fané ; parce que, pour comprendre le Monde, savoir ne suffit pas : il faut voir, toucher, vivre dans la présence, boire l'existence toute chaude au sein même de la Réalité..."

Pour moi, il n'y a pas lieu de faire de grandes théories. C'est en se confrontant, en "entrant" dans la matière, que l'on a une chance de Le rencontrer. C'est, comme je l'ai dit dans les premières notes du blog, en me heurtant aux souffrances de mon corps, en les regardant en face, que j'ai pu entrer en contact avec moi-même, avec ce qui m'habite au plus profond : l'Esprit...

Notre corps et la matière, bien regardés en face, sont un terrain fertile pour se tourner vers l'esprit. La chair nous renseigne sur notre état de pécheur ; l'esprit nous enseigne sur le salut qui nous est offert.

Commentaires

"Le corps n'est qu'amour devenu matière", c'est oublier que le corps a été créé par l'Esprit qui s'est servi de la terre, l'agile comme dit la bible, ou la poussière comme dans le livre de la Genèse chapitre 2 verset 7: "Yhwh Dieu fabrique un adam poussière qui vient du sol, souffle la vie dans ses narines, l'adam se met à vivre."
Logiquement, si l'homme refuse l'Esprit, l'Amour, le Souffle et se complait dans la boue, il finit par mourir et retourner à la terre. En tant qu'être humain sur cette planète, il ne faudrait pas séparer les deux. La structure de l'être humain a bien l'Esprit pour origine, c'est lui qui a relié tous les éléments du sol et avec quelle intelligence.
Une connaissance abstraite ressemble à disséquer un cadavre. C'est totalement insuffisant pour connaitre un être vivant. C'est un peu comme consulter une carte routière, ça ne dit rien des paysages rencontrés. Ni de nos réactions en présence de quelqu'un d'autre.

Écrit par : Lilou | 07/02/2010

Je ne comprends pas bien. La terre, l'argile, étaient préexistants à l'Esprit ?...

Pour moi, non, l'expression de Gitta "Le corps n'est qu'amour devenu matière" est à comprendre au sens matériel autant que spirituel. C'est pour cela que j'ai ajouté : "la matière n'est qu'amour". Si je remonte au début de la Bible ("Dieu créa le ciel et la terre."), la création de la terre est déjà un acte d'amour, avant même de mettre son souffle de vie dans les narine de l'Homme.

Ainsi, notre corps est entièrement le produit de l'amour du Créateur.

Écrit par : l'auteur du blog | 11/02/2010

Les commentaires sont fermés.