UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2018

gouttes d'amour et accepter qui nous sommes

Ci-joint deux pensées trouvées sur le site phytospiritualité.

Moi qui aime tant la pluie !! cela me fait penser au passage d'Esaïe relayant la parole de Dieu : "Comme la pluie et la neige ne remontent pas sans avoir abreuvé et fécondé la terre, ainsi ma parole ne me revient pas sans effet..." ..... et sa Parole, Jésus, le Christ, a re-suscité la Vie sur terre...

Il y a partout, mélangées aux particules de l'air que nous respirons, des particules d'amour errant. Parfois elles se condensent et nous tombent en pluie sur la tête. Parfois non. 
C'est aussi peu dépendant de notre volonté qu'une averse de printemps. 
Tout ce qu'on peut faire, c'est de rester le moins souvent à l'abri.

Christian Bobin

Ce premier passage est tout à fait en harmonie avec le suivant car comment "rester le moins souvent à l'abri" ?... En s'acceptant tel que l'on est. L'homme est créé pour être réceptacle de l'Amour jusqu'à devenir amour lui-même !!

Quel dommage de devoir attendre notre dernier soupir pour accepter qui nous sommes ! N'ayons pas peur de nous-même et de notre humanité. Ne subissons pas à contre coeur nos vies et tout ce qui nous arrive ! (ne restons pas à l'abri !!, mais ouvert à l'Amour qui ne demande qu'à se déverser !!)

Jean Vannier

Amicalement. André.

Commentaires

Accepter qui nous sommes !
C'est bien plus facile et reposant que de vouloir à tout pris ressembler à quelqu'un qu'on admire pour diverses raisons. J'ai tenté de le faire plus d'une fois dans ma jeunesse, mais ça ne m'a jamais réussi. Ce n'était pas crédible, plutôt genre cinéma. Et ça impose une vigilance constante. Par exemple vouloir être à la dernière mode, toujours impeccable, être le meilleur quelque part, genre compétition...
Au moins comme ça on est original, quand bien même ça déplaise à certains. Et de plus on est content de soi. Et cela libère du temps pour ce que nous aimons le plus.
De plus, avec l'âge, bien obligé de constater qu'on n'a plus l'aspect, ni la santé de nos 20 ans. On a peut-être un plus mûri par certains côtés.

Écrit par : Églantine | 17/05/2018

Les commentaires sont fermés.