UA-11545158-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2010

Ce blog

Bonjour à toutes mes lectrices et mes lecteurs,

Je vous remercie de votre fidélité et dernièrement j'ai surtout écrit sur le forum de l'Association (le lien se trouve en haut de la partie droite du blog) qui lui n'est accessible qu'au adhérents. J'y ai surtout développé trois sujets :

- les affirmations de l'Association (au nombre de deux pour l'instant)

- la liberté

- la mort

S'il y a un sujet que vous souhaiteriez discuter sur le blog, merci de me mettre un commentaire à cette note....

À très bientôt de vous retrouver...

Commentaires

On pourrait aussi parler du bien et du mal. Certains auteurs disent que le mal n'existe pas. En anglais, il y a un jeu de mots très significatif. Ils appellent le diable, le mal: evil; et la vie, le bien: live. L'un à l'inverse de l'autre, comme si le mal était le monde à l'envers, qu'il marchait sur la tête. Et la croix gammée a bien les branches en sens inverse de la svastika qui tourne dans le sens des aiguilles d'une montre.

Écrit par : Lilou | 16/05/2010

J'ai effectivement entendu parler du fait que le le mal ne serait qu'un bien détourné, un bien dévié, une énergie positive qui n'atteint pas son but...
Je n'ai pas encore bien creusé le sujet, mais effectivement, je pense que le mal n'a pas d'existence propre. Je ne conçois pas qu'il y ait une énergie positive (Dieu) d'un côté, et une puissance négative de l'autre...

Écrit par : l'auteur du blog | 29/05/2010

En fait, faire le mal, ou mal faire, c'est détourner l'énergie et l'amour que nous recevons de Dieu à des fins égoïstes ou même blasphématoires quand on fait exprès, en sachant pertinemment de quoi il en est. Et ça peut aller vraiment très loin, jusqu'à l'éradication à plus ou moins long terme des hommes et de leur habitat, notre planète terre.

Écrit par : Lilou | 31/05/2010

Oui, je pense que cela peut aller très, très loin, vraiment très loin... mais pas "trop" loin... Heureusement nous avons une phrase connue de Jésus pour nous rassurer : "Je vous ai dit ces choses pour qu'en moi vous ayez la paix... Courage. J'ai vaincu le monde." Jn 16,33.
Si la victoire est assurée, vraiment, gardons courage !...

Écrit par : l'auteur du blog | 02/06/2010

Les commentaires sont fermés.